Guy Fontaine : Les Athées ou J’ai min garde-boue qui clique

« Les Athées ou J’ai min garde-boue qui clique » : format : 11 x 19 cm · 96 pages · 10 € · ISBN 978-2-917621-16-5

Les Athées
Les Athées

Au printemps 1972, une lycéenne est retrouvée assassinée, sur un terrain vague : c’est le (trop) fameux crime de Bruay-en-Artois. En arrière-plan de cette tragédie, des mineurs abattent du charbon, une fille d’ouvrier poursuit ses études, des maoïstes machinent un sanglant Tribunal Populaire. Et Maxence Débauchin, lui, avec « sin garde-boue qui clique », il pédale sur son vélo. De corons en ducasses, d’églises en estaminets, il cherche à comprendre le sens de la Comédie Humaine qui se joue sous le ciel du Nord.
Les Athées ou J’ai min garde-boue qui clique est une pièce de théâtre pour rire et pour pleurer, un parcours farcesque et mystique, en Flandres et en Artois. L’univers de Brel tutoie, en français et en picard, celui de Bernanos.

Guy Fontaine, créateur de la Résidence pour Écrivains Européens Villa Marguerite Yourcenar, est agrégé de Lettres Modernes, professeur de Lettres et Cultures d’Europe et Président du Réseau Universitaire « Les lettres européennes ». Né à Bruay-en-Artois (devenu Bruay-La Buissière en 1987), il y a passé une enfance bercée par le picard, les ducasses et les kermesses. Lycéen à Bruay au début des années 1970, il a été profondément marqué par l’assassinat de la jeune Brigitte Dewèvre, fille de mineur de seize ans, et les remous politico-judiciaires autour de ce qui est devenu « L’affaire de Bruay ».

JT France 3 du 05 avril 2012

Article Voix du Nord
Article Voix du Nord